Quora — Utilisation de base

En reprenant mon papier initial sur Quora afin de le rendre plus clair, j’ai coupé et la description un peu fastidieuse des interactions de base et un paragraphe sur l’humour qui était ambigu. J’ai traduit une analyse d’un des utilisateurs pour expliquer comment le site perçoit l’humour. Vous trouverez ici la description des interactions :

  • Vous pouvez suivre une question, un contributeur, un sujet (tag); vous ne pouvez pas filtrer négativement des éléments; vous ne pouvez pas filtrer votre gazette (News Feed) par tags, donc si un investisseur qui vous intéresse aime le golf… vous allez le savoir ; c’est un des points actuellement critiqués, partiellement résolu par l’algorithme de gazette.
  • Comme sur Facebook, il y a deux sources d’informations :
    1. le flux général de votre gazette, au centre, qui contient l’activité des contributeurs et des sujets auxquels vous êtes abonné ; elle s’explore en descendant l’ascenseur ;
    2. les alertes : les trois plus récentes sont listées au dessus de la gazette dans un cadre gris ; elles contiennent l’activité des questions auxquels vous avez contribué, et les interactions directes ; elles s’explorent en cliquant sur la première, puis sur le bouton ‘Next’ sur la barre qui vous suit alors en haut de l’écran.

    Les deux  souvent redondant, mais pratique à l’usage.

  • Les questions n’appartiennent à personne, leur auteur original est souvent le premier de la liste de suiveur, mais tout le monde peut librement les éditer (tag, intitulé et détails) et, entre autres consignes strict sur la bonne manière de les formuler, il est déconseillé d’utiliser la première personne.
  • Cinq moyens d’apprécier un réponse :
    1. ‘vote-up’ qui est vu de tous, et
    2. ‘Thanks’ que seul l’auteur voit et qui contribue aussi à faire monter la réponse ;
    3. on néglige souvent le commentaire, mais un champs de texte libre reste le meilleur support d’information ; je vous déconseille de commenter « +1 » par exemple — faites en sorte que ça soit construit et utile;
    4. vous pouvez aussi corrigez l’orthographe ou la typo d’une bonne réponse (le petit bouton vert ‘Edit’ qui apparaît à la fin de la réponse quand votre curseur la survole) pour marquer votre intérêt, ou
    5. écrire un message privé à l’auteur pour le remercier.

    Si vous voulez avoir beaucoup d’amis sur le site, c’est comme ça qu’on fait.

  • Cinq moyens de déjuger une réponse :
    1. ‘vote-down’ (sous le ‘vote-up’) qui ne se voit pas, et
    2. “Not helpful” qui ne se voit que s’il est accompagne d’un commentaire. L’interface propose des réponses toutes faites, imparfaitement adaptées à une avalanche de ‘newbies’ et sensiblement passives-agressives. Si vous voyez ce genre de commentaires et que vous comprenez pourquoi, réécrivez la réponse ; sinon, effacez-la et écrivez à la personne qui vous les a laissé pour plus de détails. Soyons clairs : c’est normal de se faire descendre ; ça ne l’est pas de ne pas savoir comment s’améliorer.
      Trop de mauvais points, et la réponse est masquée, en gris pale, en bas de la liste.
      Toujours pour améliorer une réponse :
    3. n’oubliez pas de commentez si vous avez des remarques plus précises, ou,
    4. bien sûr de suggérer des modifications ;
    5. mieux : écrivez-lui, ça permet d’inciter le répondant à vous répondre, afin d’avoir plus d’éléments pour mieux comprendre son point de vue.

Un commentaire pour Quora — Utilisation de base

  1. Ping : Quora — Juste pour vos yeux. | Deux croissants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s